Algerieinfo.com Forum
24/01/2020 - 06:09:37 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Bienvenue sur le forum d'Algerieinfo.com qui respecte la liberté d'opinion et d'expression pour discuter librement, civilement, intelligemment et cordialement et merci d'avance de respecter le règlement du forum : respect des convenances, pas d'insultes, pas de dénigrement, pas de propos racistes, xénophobes ou calomnieux. Tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non pas des administrateurs, ou modérateurs, ou webmasters (excepté les messages postés par eux-même) et par conséquent ne peuvent pas être tenus pour responsables. Les administrateurs et modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensibles aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Les opinions exprimées dans le forum sont laissées à la stricte responsabilité de l'auteur.
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] |   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: L'armée indienne annule une commande d'Eurocopter d'une valeur de 600 millions $  (Lu 13576 fois)
radar
Jr. Member
**
Hors ligne

Messages: 88



« le: 11/12/2007 - 13:41:11 »

L'armée indienne annule une commande d'Eurocopter d'une valeur de 600 millions de dollars
LEMONDE.FR avec AFP | 06.12.07
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-986497,0.html?xtor=RSS-3208

http://fr.wikipedia.org/wiki/Eurocopter
http://fr.wikipedia.org/wiki/EADS
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bell_Aircraft_Corporation

Nouveau coup dur pour EADS. Alors que le groupe aéronautique considère l'Inde comme un marché d'avenir, l'armée du pays vient d'annuler un appel d'offres de 600 millions de dollars (408 millions d'euros) gagné par le constructeur européen d'hélicoptères Eurocopter (groupe EADS) pour la fourniture de 197 appareils, a annoncé, jeudi 6 décembre, le gouvernement indien.

Après avoir remporté l'appel d'offres face à l'américain Bell, Eurocopter n'avait plus qu'à signer formellement le contrat, mais le processus d'acquisition avait été suspendu en juin après l'ouverture d'une enquête.

DES LIENS FAMILIAUX

"Certains des aspects du contrat examiné par la commission centrale de surveillance concernent des plaintes de Bell Helicopter, qui affirme que sa candidature a été écartée pour des raisons injustifiées", avait expliqué le responsable indien. En effet, des liens familiaux entre un représentant de la filiale d'EADS dans le pays et un officiel ayant participé à la sélection auraient été démontrés. Des accusations démenties mercredi par Eurocopter.

"EADS et Eurocopter insistent sur le fait que les deux sociétés respectent scrupuleusement les règles françaises et européennes relatives à ces questions" d'attribution de contrats de défense, a déclaré Eurocopter dans un communiqué envoyé la nuit dernière à l'AFP à New Delhi. En Inde, le recours à des intermédiaires dans le secteur de la défense a été interdit après des scandales de corruption présumée dans des contrats d'armements dans les années 1980, qui avaient fait chuter le gouvernement de l'ex-premier ministre Rajiv Gandhi.

Ce revers pour EADS intervient moins de deux mois avant la visite de Nicolas Sarkozy à New Delhi, en Inde.

*************

hélicoptères militaires
L'Inde annule officiellement une grosse commande passée à Eurocopter

La Tribune.fr - 06/12/07 - Michel Cabirol
http://www.latribune.fr/info/ID870C37B39E52DB88C12573A8006A8EF0

Le gouvernement indien a décidé d'annuler l'appel d'offres pour l'achat de 197 hélicoptères qui avait été gagné avec son modèle Fennec par Eurocopter, la filiale d'EADS. Ce contrat de 400 millions d'euros pouvait monter à 1,5 milliard avec l'achat au total de 600 machines. Certains y voient le résultat de pressions américaines.

Après l'échec cuisant du Rafale au Maroc, la France subit en Inde un nouveau revers important en matière d'exportations d'armes. Sous la pression intense des américains, Delhi vient officiellement, comme la rumeur courait depuis plusieurs jours, d'annuler le processus de vente avec Eurocopter (filiale EADS) pour l'acquisition de 197 hélicoptères légers, de type Fennec, pour 600 millions de dollars soit 400 millions d'euros, un contrat qui devait grossir pour atteindre 600 machines et 1,5 milliard d'euros. Une mauvaise nouvelle à quelques semaines d'un voyage de Nicolas Sarkozy en Inde, le 26 janvier, le jour de la fête nationale indienne.

En partenariat avec le groupe indien HAL, Eurocopter devait en effet signer une première tranche de Fennec, la version militaire de l'Ecureuil à l'armée indienne en vue de renouveler la flotte d'hélicoptères Cheetah et Chetak. La proposition d'Eurocopter stipulait que 137 appareils doivent être fabriqués dans les usines de HAL et 60 livrés clés en main.

Dans ce cadre, le constructeur européen avait été sélectionné en début d'année de préférence à l'américain Bell, mais le processus d'acquisition avait été suspendu en juin après l'ouverture d'une enquête. Une lettre anonyme serait parvenue au printemps dernier au ministère de la Défense indien révélant la présence d'agents dans la négociation de ce contrat, précisait-on alors dans les milieux industriels (voir La Tribune du 21 juin).

La réglementation indienne bannit toute présence des agents dans ce type de contrat. Le Comité des achats pour la Défense pourrait donc reprendre le processus d'appel d'offre à zéro au début de la prochaine année fiscale qui commence le 1er avril.

Interrogé mardi dernier par l'AFP (Agence France Presse), Eurocopter s'était déclaré "serein". Une remise en cause constitue un revers pour EADS qui considère l'Inde comme un marché d'avenir notamment pour sa grande filiale Airbus. Alors que le groupe envisage d'investir 2,5 milliards de dollars pour des activités de recherche et de fabrication en Inde, le groupe n'est pas payé en retour dans sa volonté de mondialiser ses activités.

***********

Eurocopter : l'Inde annule une commande de 600 M$
NOUVELOBS.COM | 06.12.2007 |
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/asiepacifique/20071206.OBS8681/eurocopter__linde_annule_une_commande_de_600_m.html

Le processus d'attribution de l'appel d'offres avait été suspendu en juin, après l'ouverture d'une enquête ayant révélé un lien entre un général et un membre de la direction en Inde.

L'Inde a annulé un appel d'offres de 600 millions de dollars remporté par le constructeur européen d'hélicoptères Eurocopter pour la fourniture à l'armée de 197 appareils, a annoncé jeudi 6 décembre le gouvernement de New Delhi.

Un nouvel appel d'offres sera lancé bientôt. Le groupe européen Eurocopter, qui appartient au groupe EADS, avait été sélectionné en début d'année, de préférence à l'américain Bell. Mais le processus d'acquisition avait été suspendu en juin après l'ouverture d'une enquête, notamment sur un lien entre un général indien et un membre de la direction d'Eurocopter en Inde.
Signaler au modérateur   Journalisée
Pages: [1] |   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2011, Simple Machines
SMFAds for Free Forums
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.047 secondes avec 22 requêtes.