Algerieinfo.com Forum
27/02/2020 - 00:00:41 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Bienvenue sur le forum d'Algerieinfo.com qui respecte la liberté d'opinion et d'expression pour discuter librement, civilement, intelligemment et cordialement et merci d'avance de respecter le règlement du forum : respect des convenances, pas d'insultes, pas de dénigrement, pas de propos racistes, xénophobes ou calomnieux. Tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non pas des administrateurs, ou modérateurs, ou webmasters (excepté les messages postés par eux-même) et par conséquent ne peuvent pas être tenus pour responsables. Les administrateurs et modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensibles aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Les opinions exprimées dans le forum sont laissées à la stricte responsabilité de l'auteur.
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] |   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Programme de la vie...!  (Lu 6362 fois)
Worstman
Newbie
*
Hors ligne

Messages: 1


« le: 25/04/2008 - 11:27:34 »

         Est ce que vous vous êtes déjà posés la question : est ce que je suis en train de vivre ma vie exactement comme je voulais la vivre ? je crois qu’il y a une bonne partie d’entre  vous qui s’en fout éperdument de ça, « nous nous compliquons pas l’existence, le charme de la vie est dans ses amalgames, nous savons qu’il y a des hauts et des bas, nous vivons tantôt des moments  de joie, et tantôt des moments de douleur, la vie est faite ainsi, des sourires et des larmes, de nuit et de jour ».
   
         Il y a décidément d’autres personnes qui vont répondre à cette question en disant : « pas vraiment, (ou pas du tout), nous voulions avoir un peu plus de temps, pour voyager et voir le monde, pour faire des connaissances et passer des moments de délire et de folie avec des amis, pour vivre le plaisir de s’aventurer et de tenter l’inconnu » c’est-à-dire de vivre sans programme ou sans loi, exactement comme l’oiseau qui sort le matin de son nid sans savoir où aller. mais pourquoi vous ne pouvez pas faire ça ? parce que vous travaillez ?, parce que vous étudiez ?, parce que vous avez des responsabilités , des devoirs et des obligations ?, voilà la vie dont vous parlez, et vous faites l’éloge, nous vivons dans un monde imposé, que nous avons pas choisi et que nous sommes en train de subir, que des règles et des lois, une amie à moi m’a résumé la situation en une phrase : « quand j’ai fini mes études et j’ai commencé à travailler j’avais l’impression de vivre pour travailler, or, c’est pour vivre qu’on travaille » mais c’est quoi cette vie qui équivaut un boulot, une somme d’argent pour s’acheter quoi manger, oui c’est plutôt ça la vie c’est la bouffe, si vous ne travaillez pas, vous ne mangez et vous allez donc crever, c’est ça donc la solution à l’équation énigmatique et vitale de cette existence sublime !!!

         Quand je contemple mes parents je me dis, est ce que je vais devenir comme ça ? est ce que je vais me fondre dans le courant de la vie comme tout le populo ? et tout ce qui va m’intéresser c’est le prix de la pomme de terre et qui va acheter le pain demain ?, qu’est ce qui fait de la vie de mes parents une vie pour eux? L’argent qu’ils gagnent, la façon dont il le gère pour satisfaire nos besoins ? Possible ! moi je crois que c’est la résignation aux règles imposées, à défaut d’échappatoires, et ça me fait rappeler un célèbre exemple donné par les physiciens pour expliquer notre incapacité d’imaginer d’autres dimensions dont l’existence théorique est déjà prouvée et qui complètent la formule de l’univers : imaginons un monde fait de deux dimensions, et dont les créatures sont des polygones, sachant que le nombre d’arêtes détermine la valeur sociale, ce qui donne au cercle la primauté sur son entourage. Dans ce petit monde il vit monsieur carré avec sa femme madame triangle une vie très calme et douce, un jour, une main se tend vers lui pour le soulève de son plan pour le mettre dans notre monde fait de trois dimensions, bien sûr il n’a vu de cette main que trois cercles qui représentent les projections des trois doigts sur plan autour de lui, et voilà la grande surprise, cette nouvelle dimension était inconcevable pour lui, parce qu’il est fait pour vivre sur un plan, le pauvre a beau essayer d’expliquer à ses compatriotes ce qu’il a vu, mais il a été condamné pour avoir proféré des paroles blasphématoires et hérétiques, et il a été mis en quarantaine, on a fait tout simplement un cercle autour de lui. S’il était capable de vivre dans notre monde il pourrait s’affranchir en faisant un tout petit saut pour sortir de sa geôle, ce qui était impossible dans son cas, il a fini donc par se suicider parce qu’il a découvert une vie meilleure que la sienne malgré qu’elle était pas faite pour lui, et il a perdu le sens de la vie, parce que sa cadence ou son programme de vie a été bouleversé. quel serait la valeur de sa vie par rapport à la notre, je trouve que dans notre vie on est typiquement tous des carrés, en attendant la main qui va nous faire découvrir une autre vie à laquelle certains aspirent, mais qui peut conduire d’autres à la même fin que celle du gentil carré, parce que depuis que ce monde existe il y a eu toujours des intégristes et des progressistes, des droitistes et des gauchistes.

         On ne cesse de marcher sur le chemin qui nous est tracé, il ne faut pas avoir recours au destin pour justifier cette soumission, sinon le hic en question va prendre une autre dimension : est ce qu’on a vraiment le choix dans la vie ou on est juste des pauvres marionnettes dans une mise en scène dont le scénario est élaboré au préalable? je crois que pour écrire ce que je suis en train d’écrire je réfléchis et je choisis mes mots, même si cette réflexion et ce choix font partie de mon destin, donc ce dernier n’a jamais été un ligotage, mais plutôt une prédescription d’une vie entièrement consciente, personnellement c’est ce qui m’importe, et je vais pas faire de la stérile polémique existentialo-essencialiste, ou du vain cogito, même si j’arrive pas à l’expliquer ni éristiquement ni autrement, mais cette petite conscience de mon existence me suffit largement.

         Est ce que ça vous est déjà arrivé d’être ennuyé de ce programme ? C’est-à-dire d’éprouver un certain dégoût envers cette monotonie, parce que vous trouvez que cela vous a été imposé dans les maximes de ce monde pour être une vie exemplaire (à une échelle individuelle) pour tous les spécimens qui partagent l’expérience d’exister avec vous, c’est cette loi établie qui m’oppresse plus qu’autre chose, qu’elle soit existentielle, morale, ou traditionnelle (soit disant à caractère humain sans préciser son échelle d’application), mais je parle ici d’un moment où (pour une raison ou une autre) vous perdez la cadence de la vie, et vous vous rendez compte de l’existence de cette cadence justement, puis vous vous dites, pourquoi je faisais ça ? pourquoi j’étais comme ça ? pourquoi tout le monde suit aveuglement ce rythme ? Est-ce normal ? et que va-t-il se passer si je tombe et je perds l’envie de me relever ? suis-je capable de me créer un autre programme ? serait-il un programme surhumain ? je voudrais éclaircir un peu ce que je suis entrain de dire, il ne s’agit pas d’un programme où il faut se lever à 10h du matin au lieu de 7h, non, c’est pas ce genre de problème qui me préoccupe, mais plutôt l’histoire de : voilà instinctivement comment un homme doit vivre, qu’est-ce qui fait la différence entre ta vie et celle de ton voisin ?, c’est vaste comme question certes. Vous allez peut être comprendre où je veux en venir si je vous dis et quelle est la différence entre ta vie et la vie du pauvre laboureur qui travaillait dans le jardin du pharaon il y a 5000ans ? ,à mes yeux il y a pas de différence, l’homme n’a pas évolué, l’autre a obéi à une cadence de vie pharaonique de son époque, et toi t’as obéi à une autre cadence toujours universelle, le laboureur s’est marié à l’age de 18ans, et toi à l’age de 30ans, mais il y a un mariage partout, dans les deux programmes, ce qui m’intrigue c’est le fait que ça soit programmé, et créer un nouveau programme ne veut pas dire vivre en moine.

         Ce n’est plus un problème de programme journalier qui peut se résoudre en se libérant de ses occupations comme dans une belle journée de vacance comme notre petit oiseau, non, mais c’est le programme de toute une vie.

         Voilà le grand péril, même les vraies valeurs qui donnent à la vie sa noblesse sont programmées, la science est devenu monotone parce qu’elle est programmée, le travail est aussi monotone parce qu’il est programmé et même l’amour est devenu monotone, exactement comme une prière qui se fait par habitude et par obligation plus qu’autre chose. Quelle est la raison pour laquelle on a besoin d’amour dans sa vie ? pour se marier ? par ce qu’on a atteint l’age programmé des aventures amoureuses ? parce que on sait que l’autre sexe va nous apporter quelque chose ? la personne qui vous apportait quelque chose, il s’est avéré que son apport était insuffisant ?, vous voulez tenter avec une autre personne, puis encore et encore jusqu’à trouver la bonne ? ensuite, trouver que son apport dans sa vie est considérable et irremplaçable ? ensuite, partager sa vie avec lui ? se marier ? Bravo, vous avez parfaitement respecté le programme… !!! Moi j’ai inopinément perdu la cadence et je m’en suis enfin aperçu, maintenant j’ai plus envie de poursuivre ainsi, et j’attends juste la main qui va m’arracher de cet amour en deux dimensions pour me montrer un monde qui a cette dimension cachée qui nous manque.
Signaler au modérateur   Journalisée
Pages: [1] |   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2011, Simple Machines
SMFAds for Free Forums
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.067 secondes avec 21 requêtes.