Algerieinfo.com Forum
27/02/2020 - 00:02:25 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Bienvenue sur le forum d'Algerieinfo.com qui respecte la liberté d'opinion et d'expression pour discuter librement, civilement, intelligemment et cordialement et merci d'avance de respecter le règlement du forum : respect des convenances, pas d'insultes, pas de dénigrement, pas de propos racistes, xénophobes ou calomnieux. Tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non pas des administrateurs, ou modérateurs, ou webmasters (excepté les messages postés par eux-même) et par conséquent ne peuvent pas être tenus pour responsables. Les administrateurs et modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensibles aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Les opinions exprimées dans le forum sont laissées à la stricte responsabilité de l'auteur.
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] |   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Enseignements premiers  (Lu 6560 fois)
cherif berkache
Newbie
*
Hors ligne

Messages: 4


« le: 30/03/2009 - 18:50:09 »

Le week-end a été des plus ordinaires. Une fin de semaine marquée par le championnat de la Nationale Une de football. À Alger, l’événement était au stade de Bologhine où se jouait le derby MCA – USMA. La Capitale n’a pas sorti des atours de circonstance pour le lancement officiel de la campagne électorale pour la présidentielle…Image à juxtaposer aux autres villes, grandes et moins grandes, et villages du pays…Vision exagérée, d’aucuns pourront répliquer, faisant remarquer que ce n’est que le début, qu’une campagne électorale ce n’est pas une fête foraine, qu’il ne faut pas s’amuser à compter le nombre de manèges et mesurer l’intensité du tambour et de la trompette sous les chapiteaux mais s’intéresser plutôt au fond du débat politique autour de l’élection. D’autres rejetteront cet angélisme à rebours, arguant que c’est par le contenant qu’on est attiré vers le contenu, que c’est (une évidence) la campagne qui, servant de moteur, donne sa partition à toute l’opération de vote et peut être déterminante au scrutin. D’autres encore caricatureront en disant que tout cela c’est du cinéma, un film dont la fin est connue à l’avance…Parmi ces derniers, le RCD a organisé un meeting à Bouira, participant donc au débat ‘‘à l’occasion’’ de la présente campagne électorale. Car, c’est peut-être là que réside le plus important : le débat politique. Et la prochaine présidentielle est déjà assez riche en enseignements quant à l’évolution de la scène politique nationale et devient intéressante par la mise en avant dès l’entame de la campagne de certains éléments constituant une sorte de triptyque problématique : l’utilisation de la religion à des fins politique, l’amazighité, la femme. Déjà que dans cette présidentielle c’est une femme, Louisa Hanoune, qui se place le mieux pour porter la contradiction à Abdelaziz Bouteflika, qui a, de son côté, donné une part importante à la femme dans son programme. On remarque aussi la perte de terrain de la mouvance islamiste dans le paysage politique, avec un Mohamed Saïd plus proche du FLN que du FIS ou Hamas, et un Djahid Younsi dont un représentant a, jeudi à la radio, déclaré texto que le candidat n’aspirait pas à un État théocratique et revendiquait la promotion de…l’amazighité !

Cherif Berkache

Paru (en éditorial) dans Le Courrier d’Algérie du 21 mars 2009
Signaler au modérateur   Journalisée
Pages: [1] |   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2011, Simple Machines
SMFAds for Free Forums
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.045 secondes avec 21 requêtes.